04f81b60

Un soleil n’éclipse pas un soleil.
Un soleil n’est jamais éclipsé
que par des lunes
V. Hugo

 

Musée de la Soie - Sthyppolite 225 

Musée de la Soie - Sthyppolite 005Saint Hippolyte du Fort, dans le Gard – Cévennes.
Le musée de la Soie nous ouvre ses portes. Il est un témoin du passé séricicole des Cévennes. Il est aussi une vitrine de la production cévenole qui reste l’une des toutes dernières à perdurer en Europe.

 

rouleau soieLa soie est née en Chine 2700 ans avant notre ére et son secret n’arrivera en Europe qu’en 553 grâce à deux moines qui cachèrent la graine de vers dans leurs cannes en bambou.robesoie

La tradition de la soie dans les Cévennes remonte au XIIIème siècle.

Au XVIème siècle un jardinier nîmois (dont j’ai oublié le nom) fait planter des milliers de muriers en Provence et Languedoc sur ordre du roi.

La seconde moitié du XIXème devient « l’âge d’or » de la production de soie en France.

 Musée de la Soie - Sthyppolite 006

La Magnanerie : C’est un local dans lequel on éduque le « magnan » (le vers à soie).

Les éleveurs sont  appelés « éducateurs » car l’élevage des vers à soie demande beaucoup de soin et de surveillance.

 Les vers à soie :

Musée de la Soie - Sthyppolite 015Les œufs (graines) pondus au début de l’été sont stockés pendant l’hiver au régrigérateur à environ +6° jusqu’à la fin du mois avril.

Ils sont mis en incubation, 10 jours et les larves éclosent.

 

 

 

 

 

Les petites chenilles poilues et noires mesurent 2mm à la naissance. Avant d’attendre son pleinMusée de la Soie - Sthyppolite 014 développement le ver subit 4 mues et va connaître une croissance considérable.
En effet, le ver à soie multiplie son poids initial par 10000 !
A la fin de sa croissance, environ un mois plus tard, il mesure de 7 à 9 cm, soit 70 à 90 fois sa taille de naissance.

 

 

 

 

 

 

Musée de la Soie - Sthyppolite 016La chenille va s’enrouler dans son fil de soie sans s’arrêter durant 48 heures. Ce fil peut mesurer jusqu’à 1 500 mètres de longueur. C'est le cocon.

  • Les cocons destinés à la filature seront étouffés afin d’empêcher le papillon en sortant ne brise pas le fil unique du cocon.

 

 

 

Une fois à l’intérieur de son cocon, la chenille va se métamorphoser en chrysalide (entre chenille etMusée de la Soie - Sthyppolite 086 papillon.)
> A droite une chrysalide qui a été sortie du cocon.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Musée de la Soie - Sthyppolite 124La reproduction :

Le papillon pour sortir du cocon va secréter un liquide acide qui ramollit le cocon et lui permettra de sortir.

Le papillon mâle agite rapidement ses ailes et se déplace sans cesse.

La femelle plus calme, se déplace lentement, l’abdomen grossi par 300 à 600 œufs.

 

 

L’accouplement a lieu très vite après après la sortie du cocon et la ponte commence le jour même.Musée de la Soie - Sthyppolite 010
La femelle épuisée meurt rapidement.

Le mâle lui, peut assurer au moins deux fécondations avant de mourir à son tour.

Entre la naissance du papillon et sa mort quelques minutes seulement se seront écoulées.

 

 

 

 

 

whwhcg7lLundi, suite… avec « La filature »