Un 2391521855_1baiser, qu'est-ce ?
Un serment fait d'un peu plus près, un aveu qui veut se confirmer, un point rose qu'on met sur le i du verbe Aimer ; c'est un secret qui prend la bouche pour oreille.
Edmond Rostand

 

 

Un baiser qui se joue,

badgepremierbaiser447-zAnonymous-Premier-Baiser-15833

Un baiser glissé sur lajoue,        
Un appel à nos lèvres brûlantes
Brasier de nos pensées ardentes.imagesbaiaser

Un baiser juste donné, 
Un baiser pour s’abandonner,Anonymous-Premier-Baiser-15833
Ouvrir les cœurs sur la vie,
Gonfler les âmes d’envie.

 

 

 

 

 

 

 

Un baiser qui grandit,
Pour partager l’ultime essence,dyn004_original_500_335_pjpeg_58690_62144c51da55bce5631aa8640f13e4b1
Guérir nos corps des offenses.

 

 

 

 

Un baiser au goût salé,
Au coins de tes lèvres sucrées,eterni10
Un baiser en promesse brûlante,
Volée aux pensées inconscientes

 Chuchoter des plaisirs indécents.Un baiser qui dévore,imagesCAO0P8HB
Un baiser pour conjurer le sort,
Confier les non-dits trop présents

,femme-aux-chimeres-05-g
 

Un baiser à la source du cœur,
Un baiser pour preuve de douceur,
Comme la caresse d’une brise d’été,
Sur la peau offerte à la nudité.

 

Un baiser à la place des mots,
Un baiser pour oublier les maux,
Echanger sa vérité d’Humains,
Tendre nos rêves vers demain.
Un baiser mieux qu’un poème,

Un baiser concentré de « je t’aime »,doisneau-l-etudiant-le-baiser
Raconte une histoire complice,
Ponctue nos rimes sans artifices.

 

Un baiser pour tracer notre histoire,
Un baiser en partage de mémoires,
Union de nos souffles d’enfants,
A l’aube d’un chemin évident.

 

Un baiser porteur de rêves,
Un baiser en partage sans trêve,
Transmet sa force d’espoir,
A nos lèvres qui ne veulent croire.

 

Un baiser en bulle d’essentiel,
imagesCAHMJWXJUn baiser en frisson d’éternel,
Comme un hasard qui s’étonne,
Face à nos cœurs qui résonnent.
Des baisers de l’âme entière,
Des baisers pour que nuit soit lumière,
Quand s’oublie le compte des heures,
Nous offrir la mémoire du bonheur.

 

10Et pour finir, des

 

 

 

 

et à lundi... promis